L’AUDITION

Cela ressemble un peu à une psychanalyse ou à une psychothérapie : un « auditeur » vous pose des questions personnelles et vous répondez. Il s’agit de découvrir le pourquoi du comment de vos soucis et traumatismes. Vous tenez dans vos mains un électromètre, un appareil qui est censé détecter l’état de votre mental et donc réagir aux changements de celui-ci. Dès qu’il y a une réaction de l’appareil, l’auditeur vous fait répéter l’évènement que vous contiez ou détermine d’autres questions. Parfois, seul l’électromètre répond aux questions.

Parfois vous pouvez la faire seul (pour les OT, qu’on verra par la suite). Il existe différents types d’auditions, certains donnent droit à des grades qui vous permettent de constater votre progression pour devenir « clair1 », d’autres résolvent des problèmes ponctuels, d’autres encore sont des vérifications de votre éthique (entendez par la votre attitude tout entièrement dévouée à la scientologie et votre bonne tenue).

L’audition est addictive : le fait de parler de toute votre vie, des problèmes, d’explorer de fond en comble ce qui vous gêne, de vous confier est libérateur. Tout ce qui vous pesait, par la parole et la répétition de ces « images mentales » à l’auditeur, s’évapore. La catharsis est bien présente et vous êtes souvent euphorique après ces séances. Vous en redemandez, imaginant les gains futurs pour votre personne. Vous sentez que vous deviendrez de plus en plus puissant grâce à ce déconditionnement de tout ce qui vous bloquait. Et qu’il est bon qu’on prenne soin de sa personne tant d’heures par semaine !

L’audition engendre un état hypnotique dont les troubles  observés sont : malaises, nausées,  maux de tête, vertiges et anxiété. La personne peut développer des bouffées délirantes.

Les scientologues accentuent volontairement les symptômes perçus durant l’audition et encouragent les expressions du délire. Ainsi, on pousse, on entraîne la personne, soit à replonger dans d’anciennes pathologies mentales, soit à en créer et à y rester. Le délire, l’expression émotionnelle est le seul objectif de l’audition : quant à le guérir, il n’en est pas question. Au contraire, il faut l’accentuer.

L’état hypnotique permet de manipuler la personne pour qu’elle pense qu’elle a vécu des vies antérieures, des expériences paranormales et qu’elle en fasse une réalité, parfois même jusqu’à en remettre en cause l’histoire. Les délires concernant un passé de science-fiction sont très encouragés, et permettent de passer aux étapes suivantes.

L’audition permet de récolter un nombre impressionnant de données personnelles, intimes sur la personne. Données qui pourront ensuite servir à la secte pour la faire chanter, la punir, la pousser à faire des actes qu’elle ne souhaite pas, la dénoncer à la police afin de s’en débarrasser.

L’audition est un déconditionnement total, on vous y vide totalement la tête. Ainsi, il y est plus facile d’y rentrer tous les cours Ron Hubbard, et de restructurer votre cerveau version scientologue.

Pour résumer, l’audition permet de façon très performante de manipuler la personne, de la robotiser, de la rendre malléable, de lui faire croire n’importe quoi. Mais surtout,  elle engendre des problèmes mentaux qui pourront évoluer en psychoses et se terminer en suicide.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s