Nous n’oublions pas, Stéphane Hessel

stephane-hessel-auteur-du-best-seller-indinez-vous-photo-afp-patrick-kovarik

« Je vous souhaite à tous, à chacun d’entre vous, d’avoir votre motif d’indignation. C’est précieux. Quand quelque chose vous indigne comme j’ai été indigné par le nazisme, alors on devient militant, fort et engagé. On rejoint ce courant de l’histoire et le grand courant de l’histoire doit se poursuivre grâce à chacun. Et ce courant va vers plus de justice, plus de liberté mais pas cette liberté incontrôlée du renard dans le poulailler. »

Stephane Hessel, résistant, diplomate, écrivain, militant, homme d’une sagesse extraordinaire, pacifiste, humaniste, nous a quittés, à 95 ans. Notre hommage sera succinct, car l’émotion a gagné chacun des membres de VoX.

 « Il nous appartient de veiller tous ensemble à ce que notre société reste une société dont nous soyons fiers : pas cette société des sans-papiers, des expulsions, des soupçons à l’égard des immigrés, pas cette société où l’on remet en cause les retraites, les acquis de la Sécurité sociale, pas cette société où les médias sont entre les mains des nantis, toutes choses que nous aurions refusé de cautionner, si nous avions été les véritables héritiers du Conseil National de la Résistance. »

Il a connu l’horreur, sans doute la pire de notre histoire, il a résisté contre elle dans un contexte épouvantable, il a participé à la rédaction de la Déclaration universelle des droits de l’homme, en 1948, et il n’a jamais cessé d’agir pour notre monde, pour nous, avec le sourire et une générosité exceptionnelle. Lucide, il observait le monde actuel avec autant d’inquiétude que d’espoir en chacun d’entre vous :

 « Aussi, appelons-nous toujours à une véritable insurrection pacifique contre les moyens de communication de masse qui ne proposent comme horizon pour notre jeunesse que la consommation de masse, le mépris des plus faibles et de la culture, l’amnésie généralisée et la compétition à outrance de tous contre tous. À ceux et celles qui feront le XXI ème siècle, nous disons avec notre affection : CRÉER, C’EST RÉSISTER. RÉSISTER C’EST CRÉER. »

Rappelons-nous ces mots. N’oublions jamais de nous indigner. N’oublions pas son message, n’oublions pas la personne exceptionnelle qu’il a été et les conseils qu’il nous a prodigués, la chaleur et le sourire  qu’il a donné aux résistants d’aujourd’hui. Orphelins à présent, nous devons trouver notre propre voie dans ce monde si complexe, et nous y arriverons.

 

 PS : Ces citations sont issues de l’ouvrage « Indignez-vous ». 

Advertisements

2 réflexions au sujet de « Nous n’oublions pas, Stéphane Hessel »

  1. Bonjour !
    Je découvre cette page grâce à un lien posté par un internaute sur le forum que je fréquente.

    Et ne vous connaissant pas, j’ai cherché à le savoir et c’est avec un certain intérêt que j’ai parcouru de nombreuses pages qui vous présentent…
    Je reviens donc.
    Je n’ai aucune prétention à la « culture »… mais je suis frappée par le contraste entre les opinions au sujet de ce personnage qu’est ou que paraît être Stéphane Hessel.

    Certes, il est réputé pour avoir oeuvré dans la Résistance… bon, il n’est pas Jean Moulin non plus… Il a publié il y a 2 ans environ « Indignez-vous ». En foi de quoi vous publiez cette page à sa mémoire : respect.

    Cependant, j’ai eu sous les yeux depuis hier un bon nombre de témoignages qui semblent pouvoir attester d’une autre facette du personnage et d’une très grande possibilité de voir son influence d’une tout autre manière.

    Franchement, je serais vraiment intéressée que vous puissiez explorer cette zone d’ombre, particulièrement les propos qu’il a tenus quant à l’occupation de Paris durant la dernière guerre, ou de ceux qu’il s’est abstenu de tenir quant aux tueries massives de Syrie alors qu’il dénonçait sévèrement telle ou telle riposte d’Israël à des exactions terroristes…

    Qu’en pensez-vous ?

    • Bonjour Viviane Milot, et bienvenue à toi !

      Il est vrai que la figure de Stéphane Hessel suscite certaines controverses. En ce qui nous concerne, nous n’avons pas voulu, en ce jour où il nous a quitté, mettre en avant ces différentes opinions (tout à fait légitime qui plus est, à condition qu’elles se placent dans un débat et non dans des polémiques) ; nous avons surtout voulu rendre hommage à l’influence positive qu’il a eue sur les différents mouvements de contestation dans le monde. On pense bien sûr aux Indignés, Occupy, mais aussi Anonymous (nous ne parlons pas pour tous les anons, nous ne voulons pas tout englober non plus, mais nous pouvons dire néanmoins que chez les Anons francophones, Hessel était une source d’inspiration pour beaucoup). C’est l’élan positif et pacifiste qu’il a pu inspirer à ces mouvements que nous avons voulu saluer.

      Quant à une exploration plus approfondie, il est évident que ce serait très intéressant, afin de démêler le vrai du faux. Il faudrait alors faire le travail d’un véritable historien, reprendre tous ses textes et interviews, récolter des témoignages, et on se ferait alors une idée plus juste. Mais c’est sans doute trop tôt, car le travail en question demanderait beaucoup de temps et beaucoup d’énergie (et du recul aussi). Mais il est très probable, oui, que nous parlions de lui dans VoX dans un futur numéro.

      À suivre 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s