Idéologie ?

Peut-on parler d’une idéologie Anonymous ?

1. Idéologie, ce « prêt-à-penser »

Idéologie signifie étymologiquement « discours sur une idée » ou « logique de l’idée », autrement dit le  « système » ou le discours qui s’articule autour d’une idée maîtresse. Tout comme nous parlons de « prêt-à-porter », l’idéologie peut devenir une sorte de « prêt-à-penser » dès lors qu’elle est adoptée par un groupe d’irréfléchis. Pour caricaturer, cela donne « ne réfléchissez plus, on réfléchit pour vous ».

Le danger de l’idéalisme et de l’idéologie, c’est que l’on oublie que ce sont les hommes qui forgent leurs propres concepts. Trop vite, certains se laissent aveuglément diriger par des idées abstraites déconnectées de toute réalité. Le grand péril d’une idéologie est qu’elle devienne une sorte de Religion des idées.

2. Anonymous, une idéologie ?

Il peut être gênant d’entendre certains parler d’Anonymous comme d’une « idéologie ». Certes, il existe bien des discours autour des idées communes ; certes, Anonymous se bat pour des idées. Mais cela ne signifie pas pour autant que le mouvement s’enferme dans une idéologie. Encore une fois, l’idéologie suppose un système ou une logique qui s’articule autour d’une ou de plusieurs idée(s) maîtresse(s). Anonymous ne s’enferme pas dans un système de pensée, mais, au contraire, combat les « prêt-à-penser » en défendant une idée encore plus simple : la liberté de penser et de s’exprimer.

Il ne faut pas se laisser dominer par l’idée pour laquelle on se bat. Si l’idée que l’on défend est destinée au bien de tous, à la défense de la liberté de penser, peut-on parler de système de pensée, d’idéologie ou d’idéalisme ? Une idée qui défend le droit de penser et de s’exprimer sans condition peut-elle se prêter au jeu des idéologies ?

Par ailleurs, les Anonymous sont très différents entre eux et c’est ce qu’il y a de plus remarquable : Anonymous n’est pas une masse informe contraignant les individualités, c’est un ensemble très divers qui a décidé de s’unir dans un combat commun, sans perdre sa pluralité.

Toutefois, cette diversité est aussi une faiblesse puisque n’importe qui peut revendiquer des actions Anonymous contraires à l’idée principale : la liberté d’expression (on citera par exemple le DoS* du site Internet du magazine l’Express, signé Anonymous, mais non approuvé par le reste du mouvement : Anonymous ne s’attaque pas aux médias).

Pourtant, cette faiblesse apparaît comme bien dérisoire face aux projets qu’Anonymous peut entreprendre.

 

  • Anonymous défend une idée, la liberté d’expression, sans pour autant entrer dans un système. Anonymous est pour ainsi dire « hors système », ce n’est donc pas une idéologie au sens de « logique de l’idée ».

 

  • Anonymous est un humanisme, une nouvelle forme de philanthropisme.

 

  • Anonymous est de l’ordre de l’immanence : ça se passe        « ici » et « maintenant ».

 

  • Anonymous se bat pour des causes concrètes, d’actualités, contrairement aux idéalistes dont les causes et les finalités les dépassent.

Ce magazine que vous lisez en ce moment vise à présenter cette diversité à laquelle les Anonymous tiennent tant. Anonymous n’est pas une masse qui suit sans réfléchir, c’est une légion où chaque membre est responsable de ses choix (le mot légion vient du verbe latin Legere qui signifie choisir).

 

Une réflexion au sujet de « Idéologie ? »

  1. Ping : Anonymous – un mouvement bancal | Anonnews Francophone

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s