#OpGrece

#OpGrèce

Le 3 février dernier, Anonymous s’est attaqué à de nombreux sites grecs, notamment celui du ministère de la Justice grecque, défacé (altération de la « face » d’un site Internet), sur lequel on pouvait voir ce message « Vous faites peser une nouvelle dictature sur votre peuple en permettant aux banquiers et aux monarques de l’Union Européenne de le réduire en esclavage à la fois politiquement et économiquement. La démocratie est née dans votre pays et maintenant vous la tuez ». La raison ? Son adhésion à ACTA (voir article sur le sujet) ainsi que sa politique d’austérité.

Les médias traditionnels, quant à eux, nous relayaient les informations suivantes : un plan de sauvetage allait être administré à la Grèce ce qui rassurerait enfin les marchés. Plan de sauvetage in-cluant les contributions alléchantes de banques de différents pays tels que la France, l’Allemagne, la Finlande… Mais pas sans contrepartie, car la Grèce devrait faire « un effort ». Mais quel effort ?

 

Dans la nuit du 10 Février, le Parlement grec votait le plan d’austérité exigé par l’Europe et le FMI en contrepartie de son aide. Sur l’IRC d’Anonymous, sur #OpGreece, des dizaines d’Anonymous de tous pays se relaient pour encourager le peuple grec qui subit déjà tant d’autres plans d’austérité. En France, sur #Francophone, on suit en direct le vote du parlement retransmis sur le web. Les Anonymous tentent, tant bien que mal, de décrypter la langue grecque et comprennent vite que ces mots répétés, qui ressemblent à s’y méprendre à des « non » français, sont en fait des « oui ».

L’approbation du Parlement pour la nouvelle mesure d’austérité est quasi unanime, mais devant le parlement, cette nuit-là, on entendait déjà la clameur du peuple réveillé.

Sur #OpGreece, les encouragements prennent alors une autre forme et incitent unanimement à la Révolution.

Le lendemain, la majorité des médias annoncent la nouvelle avec une certaine joie : ce nouveau plan d’austérité per-mettra le plan de sauvetage, et donc le financement accordé par les différentes banques.

 Une si bonne nouvelle ?

          – Réduction de 22 % du salaire minimum : le SMIC est à présent passé à 500 euros par mois pour un temps plein. Moins encore pour les jeunes de moins de 25 ans. Rappelons que la vie là-bas est aussi coûteuse qu’en France. Il semble donc impossible de se nourrir et de se loger convenablement.

Suppression de 15 000 emplois publics. Sachant que le chômage touche déjà 20,6 % de la population active…

Coupe sur certaines pensions de retraite.

Coupe sur l’assurance maladie

Le peuple grec peut mourir, ce n’est pas grave, le plan de sauvetage de la Grèce va être mis en œuvre, c’est formidable. Le gouvernement, soumis à tous, que ce soit au FMI, aux lois du marché, à l’Europe, contraint son peuple à vivre encore plus durement, car évidemment ce n’est pas le premier plan d’austérité mis en place (voir historique page suivante).

La rue s’est bien évidemment enflammée les jours suivants, avec 100 000 personnes dans les rues d’Athènes (20 000 à Salonique), 40 départs de feux, et de nombreux affrontements violents avec les forces de l’ordre. Les marchés, quant à eux, étaient rassurés. Le 13 février, l’aide proposée par le plan de sauvetage n’est toujours pas versée, malgré le plan d’austérité mis en place par le gouvernement grec, et les partenaires grecs demandent de nouveaux gages.

« Cet après-midi (20/02/12), la Bourse de Paris a terminé en hausse (+ 0,96 %), confiante avant une importante réunion pour l’avenir de la Grèce »

Le 20 Février, le plan d’aide à la Grèce est voté favorablement. L’affaire est bien évidemment à suivre… En attendant, les Anonymous continuent de soutenir les Grecs.

Une réflexion au sujet de « #OpGrece »

  1. Ping : Joyeux Anniversaire VoX ! |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s