Opération #INDECT

Rapidement après ACTA, INDECT s’est imposé comme LE combat pour Anonymous. Le projet de recherches, ses embranchements, sa teneur ont été soigneusement étudiés, ce qui n’a pas manqué de soulever l’attention de Marco Malacarne chef de l’unité « recherche sur la sécurité et le développement » au sein de la  « Direction générale Entreprises et Industrie » de la Commission européenne. Il a adressé ce message à Anonymous :

Image35

Bonjour,

Nous avons été informés que des membres du mouvement anomymous ont exprimé leurs préoccupations concernant l’un de nos projets de recherche appelé INDECT. Anonymous a lancé un appel à manifester le 28 juillet dans un récent clip posté sur YouTube.

Nous souhaitons inviter des membres du groupe anonymous pour avoir une discussion sur ce projet. Nous voulons leur donner tous les éclaircissements qu’ils souhaiteraient avoir sur la façon dont ce projet sera dirigé par la commission européenne.

Tout d’abord, je souhaiterais préciser qu’il s’agit d’un projet de recherche. Ce n’est pas une activité opérationnelle, cela n’a pas pour intention d’impliquer les événements publics. Aussi, la première clarification que je voudrais faire est que le projet Indect ne sera pas utilisé pendant les Jeux olympiques ou dans quelque autre évènement public. Le projet de recherche INDECT n’a pas été fait en secret. Des informations relatives à ce projet sont disponibles pour le public sur le site internet consacré à ce projet. De même que sur notre propre site.

Je voudrais aussi rappeler qu’Indect est un projet de recherche. Grâce à ce projet de recherche, beaucoup de choses peuvent être comprises sur la façon dont les technologies fonctionnent. En effet, les préoccupations que vous et moi partageons sur la vie privée ont été entièrement prises en compte dans la mise en œuvre de ce projet.

Parmi d’autres choses, je devrais mentionner le fait qu’une évaluation éthique de ce projet a été effectuée avant sa sélection et pendant la mise en œuvre de ce projet lui-même. Les détails de cette évaluation éthique sont disponibles sur le site internet du programme FIMO(?) car c’est exactement la même procédure qui est appliquée.

Maintenant, je pense que les préoccupations du groupe Anonymous et de la société européenne sont tout à fait valables, applicables et pertinentes. Je voudrais proposer une invitation pour un débat public. Dans ce but, nous avons mis une adresse web spécifique où les personnes peuvent nous poser leurs questions, leurs observations et nous serons plus que ravis d’ouvrir un dialogue avec eux. Avec les anonymous aussi bien qu’avec d’autres membres du public en Europe.

Nous pourrions également organiser des réunions ici dans nos bureaux si vous voulez venir et nous parler directement, cela pourrait aider à forcer un débat public. Pas seulement sur la sécurité, mais aussi sur la vie privée des citoyens. Je pense que votre but aussi bien que le nôtre sera plus qu’un accomplissement. Merci beaucoup pour votre attention et j’espère vous voir un de ces jours.  Image36

Nous sommes Anonymous,

Pourquoi sommes-nous ici ? Nous voulons que les gouvernements de l’Union Européenne montrent ce qu’est réellement Indect.

En développant le projet Indect, l’UE quitte peu à peu la route suivie par la démocratie et impose aux populations un bond en avant vers un État de surveillance, un État tout puissant. C’est notre liberté collective qui est en jeu ! C’est pourquoi nous disons : STOP Indect !

Nous ne voulons pas être tributaires d’un système automatisé d’analyse de chaque mouvement du public. INDECT est avant tout une intelligence artificielle, pour en saisir l’essence, il faut comprendre le comportement des logiciels. Comment faire comprendre à un robot les subtilités du comportement humain ? Le personnel de la Stasi avait commencé la mise en place d’un système similaire, mais nous ne voulons pas d’une Stasi moderne ! Nous voulons le respect de notre liberté et notre vie privée !

Pour ce projet, l’UE a déjà dilapidé 11 millions d’Euros. Ce sont des fonds qui, issus de la poche du contribuable européen, auraient pu être investis pour le bien commun ! Au nom de la science et de la sécurité, les partenaires du projet développent des technologies permettant de doter les caméras de vidéosurveillance de capacités en matière de reconnaissance faciale biométrique. Leur action serait également combinée avec un outil intelligent de surveillance de nos téléphones fixes et mobiles et permettrait de les croiser avec des données issues d’Internet (sites web, blog, forums, réseaux sociaux) et de bases de données gouvernementales (fichiers d’empreinte, ADN…). […]

Suite sur : https://voxlemag.wordpress.com/2012/07/24/communique-anonymous-indect/ ; des manifestations seront organisées en octobre sur tout le territoire français et également dans d’autres pays européens. Plus de renseignements : http://we-are-legion.eu/

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s