De la féodalité au capitalisme

Gutenberg_Bible,_Lenox_Copy,_New_York_Public_Library,_2009._Pic_01

« L’imprimerie, malgré son inventeur fervent catholique, donna un coup fatal à l’autorité du pape en promouvant l’hérésie protestante, en faisant du verbe divin quelque chose d’accessible à tous, donc d’interprétable par chacun. Les vérités pouvaient être remises en question. » [les netocrates]

Auparavant, les seuls livres diffusés étaient la Bible, distribués par les moines copistes, seulement à de très rares personnes.La diffusion au peuple ne se faisait qu’à l’oral.

Grâce à l’imprimerie, l’information s’est libérée, a gagné les esprits et a finalement doucement changé le paradigme. La diffusion des savoirs a permis d’élargir le champ des possibles : cela permis la création de nouvelles techniques, engendra de nouvelles façons de penser, accéléra le progrès scientifique. De plus, la copie rapide devenue possible et accessible, les trésors aristocrates furent dénaturés : les livres rares pouvaient être dupliqués, et même si l’original avait toujours une valeur supplémentaire, ça ne le rendait pas si unique qu’auparavant.

Progressivement, la fiction s’est effritée et avec elle les structures du pouvoir : l’une n’allait pas sans les autres. Le pouvoir ne tenant qu’à la fiction Dieu, il s’effrita à mesure que l’information se diffusait. Parallèlement, le pouvoir naissait dans les villes, autour des marchés, des marchands ; dans les villes, la population s’était adaptée, avait évolué en fonction des nouvelles technologies comme l’imprimerie, contrairement à l’aristocratie qui ne se préoccupait que de ses trésors pourtant dévalués et de ses propriétés comme si rien n’avait changé.

La transformation n’a pas été instantanée, il a fallu plusieurs siècles pour que l’imprimerie « fasse son effet » et les aristocrates n’ont pas été évincés pour autant : la bourgeoisie, nouvelle classe supérieure, a opéré de nombreuses alliances avec eux. Les terres avaient toujours de la valeur, mais cette fois en terme d’argent. Progressivement, ces propriétés aristocrates sont devenues des musées et les costumes, si symboliques du pouvoir, des déguisements. La découverte des Amériques en 1492 ( permise par le changement de paradigme ) a également eu un fort impact sur le commerce donnant une valeur d’échange plus importantes aux choses, accentuant les flux commerciaux entre les pays notamment grâce aux italiens et plus particulièrement les génois qui introduisirent la notion de capitalisme et furent très longtemps les banquiers de l’Europe.

Les auteurs établissent un parallèle entre les nouvelles structures du pouvoir capitaliste et les anciennes structures féodales. Ce n’est pas une transformation physique à proprement parler, mais un déplacement de pouvoir qui tient un même rôle sur la société : la cour et ses bouffons sont devenus le parlement et les journalistes politiques ; les propriétés à la campagne sont devenues les banques ; les noms de famille et les blasons se sont transformés en empires financiers et titres universitaires.

La classe dominante est devenue la bourgeoisie, avec pour valeur l’argent. La monarchie est devenue l’État.
Mais ce qui risque d’en choquer plus d’un est la fiction de cette nouvelle ère, qui est encore la nôtre actuellement (bien que les auteurs parlent au passé du capitalisme). Le christianisme étant relégué à une sphère uniquement spirituelle et ne dictant plus les règles de la société, la nouvelle religion fut l’humanisme. Comprenez par là que la nouvelle fiction, cette reine guidant notre paradigme étriqué, donnant aux puissants leurs pouvoirs et asservissant la classe inférieure comme la fiction de Dieu a pu l’ asservir lors de la féodalité, est l’Homme.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s