Transparence ou opacité ?

header-transparent-anonymeCette grosse parenthèse – nécessaire toutefois – étant faite, revenons à nos non-moutons (si vous avez bien suivi jusqu’ici). Qu’ en est-il de la question de la transparence (accès à l’information) et de l’ opacité (inaccessibilité à l’information) chez Anonymous ? Encore une fois, le traitement de cette question que nous venons de poser ne consiste pas à généraliser tous les acteurs anons, sinon nous serions nous-mêmes en contradiction avec les propos que nous avons tenus précédemment.

Tout d’ abord, qu’ entendons-nous par « transparence totale ». La transparence totale, ce serait l’ idée d’une société où toutes les informations et les données, de quelque nature que ce soit, soient accessibles par tous. Il s’ agit bien entendu d’une transparence de nos institutions, des entreprises et des sphères économiques en général, mais aussi d’ une transparence des données personnelles, propres aux individus. Bref, tout. Essayez un instant d’imaginer une société sous cette transparence totale : plus de vie privée possible, plus aucun pouvoir sur le devenir de ses propres actions, plus de droit à l’oubli non plus…. Par contre, ceux en haut de l’échelle, ceux qui évoluent dans les sphères d’influence, n’ auraient certes plus de secrets, ne pourraient plus traîner dans des magouilles et autres formes de corruptions, mais auraient une visibilité totale sur la population et donc pourraient agir en conséquence par un contrôle facile et systématique. Pour le coup, on peut parler d’une dystopie, un véritable cauchemar, la fin des libertés au nom de l’information qui aurait tout empire sur nos vies.

Cette idéologie de la transparence totale, cette imposition concrète de cette utopie dystopique, est tout à fait assumée par certains qui s’emploient à la rendre concrète. Vous connaissez sans doute l’un d’ entre eux, un certain Mark Zuckerberg, le papa de Facebook. Notre ami Mark est obnubilé par la transparence des individus et il rêve que Facebook impulse une mutation de nos sociétés en ce sens. Il ne le fait pas contre ses utilisateurs, ils pensent sincèrement que la transparence des individus serait bénéfique… Vraiment ? Il suffit de faire quelque recherche sur les dérives liées à Facebook pour se forger un avis. Mais laissons Facebook de côté, car nous aurons l’occasion dans un prochain numéro d’en parler davantage.

Transparence totale signifie fin de l’anonymat. Alors comment peut-on dire à propos des mouvances anons, qui prônent l’anonymat au travers du masque symbolique de Guy Fawkes, qu’ il y aurait un « rêve » commun : celui de « la transparence totale », ce qui supposerait la fin de l’ anonymat. Il y aurait là un paradoxe plus que dérangeant.

Ce qu’ on peut dire, c’ est que pour une grande majorité des anons, la lutte pour une plus grande transparence concerne uniquement les informations issues des sphères d’influence, tout ce qui est de l’ordre de la désinformation, de la falsification, de la dissimulation, de la manipulation et autres corruptions (les anons s’ associent d’ailleurs parfois à Wikileaks, et cherchent d’abord à partager les données qu’ils auront réussis à obtenir avec les médias et la population). Autrement dit, quand il y a volonté des anons d’une plus grande transparence, il s’ agit d’une plus grande transparence du haut, non du bas.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s