Bye Bye… VoX

vox

VoX s’arrête !

Toutes les belles aventures prennent fin, la fin étant bien souvent donatrice de sens du chemin parcouru.

Le projet VoX est né en février 2012 dans la volonté d’offrir une alternative dans la médiation anonymous.

Cette alternative, quelle était-elle ?

Un magazine non pas d’Anonymous, mais sur Anonymous. La nuance est bien là : VoX parle d’Anonymous sans pour autant être un média anonymous. En le créant, nous avions en tête que l’indépendance d’un média doit être totale et que, pour se faire, celui-ci ne doit avoir aucune attache.

C’est au nom de cette même indépendance que VoX prend fin aujourd’hui.

Pour des raisons que nous ne développerons pas, l’esprit de VoX n’est plus vraiment en adéquation avec Anonymous. Nous soutenons Anonymous et nous continuons à soutenir l’innovation perpétuelle de ce mouvement. Mais quand deux personnes qui se respectent mutuellement ne sont plus sur la même longueur d’onde, elles viennent parfois à s’éloigner l’une de l’autre pour éviter de s’entraver réciproquement.

VoX quitte donc Anonymous avec la plus profonde déférence.

Nous espérons de tout cœur qu’ Anonymous continuera noblement la lutte, et nous ne manquerons pas, sous d’autres traits, de lui prêter main forte si besoin est.

Nous remercions tous nos lecteurs et contributeurs, et nous nous excusons si ce soudain point final vous heurte.

Nous savons que certains ne comprendront pas notre décision, mais nous pouvons néanmoins vous assurer que cet arrêt s’est présenté en ces circonstances comme le choix le plus cohérent avec ce que nous avons toujours aspiré.

Sachez que les derniers articles prévus initialement pour le prochain numéro de VoX seront publiés ici même, sur le blog, dans le respect du travail accompli.

Difficile de trouver les mots justes pour un au revoir. Ne trouvant pas les mots de la fin, nous citerons les mots du début de VoX, cette citation de la Boétie :

 « Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres »

17 réflexions au sujet de « Bye Bye… VoX »

  1. En effet, il est difficile de comprendre comment il est possible de ne plus s’entendre avec des millions de personnes. S’il s’agit d’une prise de tête entre deux têtes de ponts, c’est nul et contraire aux valeurs transportées.
    Dans tous les cas, j’en suis vraiment désolé car ce fut intéressant. Trop technique mais intéressant.
    Bravo quand les même les gars

  2. C’est vraiment dommage. Merci pour tout le boulot que vous avez abattu. Si vous avez d’autres projets ou besoin d’un coup de main on est la.

    Bonne continuation et bon courage pour la suite.

  3. Oui c’est vraiment dommage ! Une belle aventure depuis ce 14 février 2012 ou nous avions créé VoX. Une aventure pour nos lecteurs qui se poursuivra avec une partie des membres du mag sur d’autres supports pour continuer la lutte pour l’anonymat, la défense de la vie privée sur internet et vous parlez d’Anonymous. Nous n’arrêtons pas, nous continuons cette lutte, beaucoup d’entre nous faisons le choix de continuer, nous changeons juste de support. Cherchez nous Merci pour tous vos soutiens.

  4. 😦
    Je regrette maintenant de pas vous avoir feliciter plus tot!
    Mieux vaut tard que jamais. bravo pour ces supers mags et pour tout ce taff, vous etes vraiment pro.
    Mettez un lien si vous continuez sur autre chose, surtout en dehors d’anon sa peut etre intéressant!

    • Nous ne voulons pas entrer dans les détails de cet arrêt du magazine, car ce ne serait pas correct de notre part. Notre position et nos raisons ne nous autorisent pas à utiliser le blog comme une sorte de tribune, d’autant que cela laisserait place à des interprétations malheureuses que nous ne souhaitons pas.
      VoX s’est toujours fait dans un esprit de détente et de recul, et nous ne voulons pas que cet arrêt se fasse sous le signe de la tension. C’est pourquoi le magazine doit s’arrêter proprement, sans clashs et sans maladresses, car de clashs -disons-le- il n’y en pas eut.
      Encore une fois, nous voulons partir avec déférence et non avec différence, car les divergences et les avis multiples des uns et des autres ne doivent pas nuire au respect que l’on se doit, quelles que soient les positions.
      Par ailleurs, nous continuons tous le combat pour la sauvegarde de nos libertés, et contre toute forme d’agressivité et de tensions illégitime qui brident les individus. L’arrêt du magazine ne signifie pas l’arrêt de ces luttes que nous avons présentées dans nos numéros. Tous les membres du magazine continuent le combat, mais pas forcément de la même façon.
      VoX s’arrête, mais le contenu et le travail accomplis restent. Contrairement à un site de news où les articles finissent généralement en désuétude, nos travaux restent tout à fait à jour dans l’ensemble, notamment à partir des réflexions et des articles de fond que nous avons proposés (nous en profitons d’ailleurs pour vous signaler que nous sommes en train de mettre en ligne les articles prévus initialement pour le numéro 5, articles que vous trouverez dans le menu du haut sous l’étiquette « numéro 5 »).
      Servez-vous !

  5. Est-ce que quelqu’un sais comment mettre le numero 5 en format de mag sois pour me dire comment je pourrait le faire ou bien le faire sois même ou même le faire a plusieurs entouka se serai cool pour le dernier mag qu’on puisse l’avoir en mag.

  6. Ping : VoX 5 |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s